Prothèses dentaires fixes et amovibles : tout savoir !

Le centre dentaire Paris 13, vous présente les prothèses dentaires.

La couronne


C'est une prothèse dentaire permettant de protéger une dent qui est vivante ou non (dévitalisée). Une couronne reconstitue artificiellement la couronne de la dent délabrée. Elle peut être simple, ou associée à un inlay-core (faux-moignon ancré dans la racine de la dent par un tenon, qui va servir d'ancrage à la couronne). Les deux principaux avantages sont que la dent est protégée... et qu'une couronne bien faite ne se remarque pas !

 

Le bridge


Un bridge permet de remplacer une dent absente, en s'appuyant sur les dents adjacentes (une de chaque côté). Le principe est le même que pour la couronne. Le bridge permet de remplacer une dent absente, voir deux, plus dans certains cas de figures. L'avantage est évident : le bridge permet de remplacer une dent manquante, en utilisant un système fixe (qu'on ne doit pas enlever chaque jour pour le nettoyage). Néanmoins, on doit "couronner" les dents qui serviront de pilier.

 

La prothèse complète

Pour la personne édentée totalement, la prothèse complète (dentier) est une solution. Elle peut être stabilisée par des implants dentaires

 

 

Vous envisagez la pose d’une prothèse dentaire, aussi appelée appareil dentaire ou dentier ? Nous répondons à toutes vos interrogations dans cet article.

Les indications de la pose d’appareil dentaire

SI vous lisez cette page, vous êtes sans doute concerné par l’une de ces situations qui amènent souvent à la pose d’une prothèse dentaire fixe ou amovible :

  • Dent(s) manquante(s)
  • Dents abîmées qui rendent l’alimentation ou la parole inefficace
  • Dents abîmées et douloureuses ayant besoin d’être protégées

Seniors mais pas que !

Le dentier est une aide précieuse pour toutes les personnes édentées. Et contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que les personnes âgées ! Un accident, une mauvaise hygiène dentaire, une mauvaise hygiène de vie, une maladie parodontale ou encore une absence de dents définitives dès la perte des dents de lait... Chaque cas est différent. À tout âge, une prothèse dentaire peut être proposée, surtout si elle est amovible. La prothèse fixe quant à elle ne s’adapte qu’aux mâchoires dont la croissance est bien finie.

Quel type de prothèse ?

Lorsqu’on parle de prothèse dentaire, on pense souvent à ce fameux dentier que l’on imagine sur le coin de la table de nuit des plus âgés. Pourtant, il existe aujourd’hui une multitude de solutions plus discrètes, plus confortables et moins clichés !

Prothèse dentaire totale

Une prothèse dentaire peut en effet avoir cette apparence de dentier classique, se composant de quasiment toutes les dents artificielles pour combler l’espace vide laissé par la perte de toutes les dents. C’est la prothèse dentaire totale.

Prothèse dentaire partielle

On peut parler de prothèse dentaire partielle lorsque seules quelques dents sont remplacées par l’appareil : la structure se pose sur l’ensemble de la rangée de dents mais seules quelques dents viennent combler les espaces vides ou couvrir les dents trop abîmées.

Prothèse fixe ?

Que vous portiez une prothèse dentaire totale ou partielle, le système peut être fixe ou amovible. La solution fixe convient à celles et ceux qui souhaitent retrouver au maximum une dentition normale. Pour cela, ils sont prêts à se faire poser des bridges ou couronnes. Le bridge convient principalement pour le remplacement de plusieurs ou de toutes les dents. La couronne est plus adaptée pour remplacer une ou deux dents, pour des raisons financières.

Prothèse Amovible ?

Que vous portiez une prothèse dentaire pour de nombreuses dents ou pour peu de dents, l’appareil amovible est bien adapté. Sa structure repose sur la gencive mais a besoin d’un minimum de dents pour rester en place. D’où l’importance de consulter avant que toutes les dents ne tombent !

Pose de l’appareil dentaire fixe

Sous forme d’implants, de couronnes, de bridges... il existe plusieurs techniques pour poser une prothèse dentaire fixe. Elles dépensent du nombre de dents à remplacer, de la structure osseuse de la mâchoire et d’autres paramètres médicaux que le chirurgien-dentiste doit prendre en compte. Intérêt : être tranquille sans avoir à entretenir un dentier et retrouver une dentition la plus naturelle possible, pour toujours.

Avant

Une fois l’empreinte dentaire réalisée et les examens radiologiques effectués, la pose de la prothèse peut être réalisée. Le chirurgien-dentiste explique au patient sa stratégie et les éléments importants à savoir comme le type d’anesthésie pratiqué.

Pendant

Les implants dentaires, bridges ou couronnes sont posés dans la gencive, permettant ainsi aux dents artificielles de tenir en place de manière imperturbable, malgré les gestes du quotidien (repas, parole). La pose de prothèse peut avoir lieu sous anesthésie locale ou générale, au cabinet dentaire ou dans un bloc opératoire selon l’étendue du travail.

Après

La cicatrisation est particulièrement longue, d’autant plus qu’il s’agit de cicatrisation osseuse. La mâchoire va devoir intégrer l’implant à sa propre structure, c’est l’ostéointégration. 2 à 6 mois sont nécessaires, même si rapidement après la pose de prothèse dentaire, le patient peut vivre à nouveau normalement. Tout en évitant de pratiquer des sports violents comme la boxe !

1ère pose de l’appareil dentaire amovible

La prothèse dentaire amovible se pose sur une dentition existante : des crochets entourent quelques dents pour que la prothèse tienne correctement et s’insère comme des dents naturelles dans la cavité buccale. Intérêt : son aspect économique attire beaucoup, sans parler du fait qu’il n’y a pas de geste invasif (pas d’incision de la gencive, d’intégration d’implants dans la gencive etc.). Le dentier s’adresse aux petits budgets et/ou à ceux qui ne veulent pas subir d’anesthésie ou de geste chirurgical.

Avant

Des empreintes dentaires sont prises pour concevoir un dentier sur mesure. Si besoin, le dentiste réalise aussi des clichés (radio) pour proposer la meilleure option thérapeutique au patient.

Pendant

Lorsque la prothèse amovible est prête, le dentiste reçoit le patient en consultation et procède à la première pose. Elle permet de faire éventuellement quelques réglages pour une parfaite adaptation à la bouche du patient. Ensuite, le patient suit les recommandations de son dentiste sur la durée de port ou de retrait du dentier.

Après

Il peut y avoir besoin d’un temps d’adaptation pour se sentir à l’aise avec un dentier amovible. Ne vous découragez pas et continuez à porter votre prothèse dentaire tous les jours : votre mâchoire s’habituera avec le temps. La nuit, vous pouvez dormir sans votre appareil et après l’avoir bien nettoyé. Il est un véritable nid à microbe ! N’oubliez pas non plus de vous nettoyer les dents (les vraies !) : elles continuent d’être exposées aux bactéries, aux résidus alimentaires et donc au tartre et aux caries.

Comment s’utilise le dentier ?

Le dentier (prothèse amovible) se porte tout au long de la journée pour retrouver votre plus beau sourire, manger tout ce que vous aimez (sans croquer de coquilles de noix à pleines dents !), parler sans avoir de cheveux sur la langue... La nuit, vous pouvez l’enlever. Il est même conseillé de le laisser tremper dans une solution nettoyante spéciale. Suivez toujours les recommandations de votre dentiste et celles inscrites sur les emballages de vos produits nettoyants. La prothèse dentaire amovible doit être entretenue et bien protégée pour avoir la plus longue durée de vie possible.

Les gestes à ne pas faire !

Cela va de soi mais, certains d’entre vous ont parfois intégré des habitudes qui peuvent vite devenir dangereuses pour la prothèse dentaire fixe ou amovible, comme d’ouvrir quelque chose avec ses dents. N’utilisez vos dents que pour manger ou boire ! Prothèse amovible : à éviter

  • Ne pas garder son appareil 24/24 et 7/7 : votre appareil n’est pas fait pour ça, vous risquer de le perdre pendant voter sommeil et de le retrouver cassé sur le sol le lendemain ! De plus, il doit être nettoyé sur la face extérieure des dents mais aussi sur la face qui repose sur votre gencive.
  • Ne pas arrêter de se brosser les dents : attention, qui dit pose de dentier dit dents encore présentes sur votre gencive et qui doivent être soigneusement brossées
  • Ne pas ranger son dentier n’importe où : évitez au maximum les chocs, aussi minimes soient-ils, rangez toujours votre prothèse amovible au même endroit et dans son boîtier.

Prothèse fixe : à éviter Le moins qu’on puisse dire est que la prothèse dentaire fixe demande peu de précautions et de nouvelles habitudes. Brossez vos dents avec votre brosse à dents habituelles, et le tour est joué !

  • Ne pas cesser de consulter le dentiste régulièrement : suivez les rendez-vous que votre praticien vous donne pour le bon contrôle de la pose de votre prothèse fixe. Il en va de la durée de vie de vos dents artificielles et de votre santé.

Peut-on manger de tout avec un dentier ?

Heureusement, oui ! Mais attention à ne pas vous montrer trop aventurier en utilisant vos dents pour des casse-noix. Après la pose d’une prothèse dentaire fixe, votre mâchoire a besoin de plusieurs mois pour cicatriser. Les premiers jours peuvent être douloureux et vous pourrez manger des purées, soupes, boissons ni trop chaudes ni trop froides et tout ce qui ne demande pas trop de mastication et ne provoque pas de choc chaud/froid. Mais reprenez une alimentation normale dès que vous le pouvez et selon les recommandations de votre dentiste ! Ne risquez pas de laisser s’installer des carences.